Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La vue selon la Médecine Occidentale et la MTC (Médecine Chinoise)

Les yeux et les troubles visuels
Par sandrine monneaux
Ceci est mon article de fin d’étude suite à ma formation en Acupression & Qigong Tuina à distance. Pour en savoir plus, vous pouvez me contacter ou suivre ce bouton pour découvrir cette formation.

Sommaire


Introduction

Selon l’Organisation mondiale de la santé, à l’échelle mondiale, d’après les estimations, environ 1,3 milliard de personnes vivraient avec une forme de déficience visuelle  sur 7,8 milliard d’habitants au total.

En vision de loin, 188,5 millions de personnes présentent une déficience visuelle légère et 217 millions une déficience visuelle modérée à sévère, tandis que 36 millions de personnes sont atteintes de cécité.

Les principales causes de déficience visuelle sont les défauts de réfraction non corrigés et les cataractes.

Et, la majorité des personnes atteintes de déficience visuelle ont plus de 50 ans.

Les 5 sens chez l’être humain

Revenons sur la définition des cinq sens, chez l’être humain.

Les sens sont des fonctions physiologiques donc des mécanismes de fonctionnement du corps qui permettent aux êtres vivants de percevoir des informations du milieu qui les entoure.

Suivant les espèces, ils peuvent se différencier, l’être humain en possède 5 :

  • Le toucher, le goût, l’odorat, l’ouïe et la Vue.

Tous associés à des organes, pour l’ouïe, les oreilles, pour le goût, la langue, pour le toucher, la peau, pour l’odorat, le nez et pour la vue, les yeux.

Nos sens se complètent pour apporter à notre cerveau tout un ensemble d’informations utiles qui vont nous permettre de percevoir le monde extérieur. Pour ce qui est des yeux, ils sont très attentifs à tout ce qui se passe autour de nous. Ils envoient sans cesse vers le cerveau des informations de ce qu’ils voient passer devant eux.

Mais, il arrive que ces 5 sens soient perturbés par différentes maladies. C’est ce que nous allons étudier dans cet article.

La vue selon la médecine occidentale

La vue est l’un des cinq sens qui permet de voir, de regarder, d’observer et d’analyser le monde extérieur par la perception et l’interprétation des rayons lumineux qui lui parviennent.

L’œil est donc un organe percepteur, qui perçoit les rayons lumineux qu’il transforme en image interprétable. Il est donc stimulé par la lumière.

Il donne des renseignements sur la couleur, la forme et la nature de l’objet.

  • 1ère étape – La cornée : La lumière entre par cette fenêtre transparente
  • 2ème étape – L’iris : Elle permet à la pupille de se dilater quand l’éclairage est faible et de se contracter quand l’éclairage est intense
  • 3ème étape – Le cristallin : Il dirige les rayons lumineux vers la rétine
  • 4éme étape – La rétine : Sur la rétine se forme une image inversée

Le rôle de la rétine est de transformer le message lumineux en influx nerveux envoyé au cerveau par une route appelée le nerf optique.

Le rôle du cerveau est de remettre l’image à l’endroit. Il permet aussi d’analyser l’objet (Couleurs, distance, relief).

Anatomie de l’œil :

Echantillons de maladies oculaires (Liste non exhaustive) :

*Echelle de Ferdinand MONOYER, Docteur en Médecine :

*La dioptrie : Puissance d’un verre correcteur à placer devant l’œil afin qu’il puisse voir le  mieux possible.
*Les dixièmes : Taille des lettres lues au loin. Ils mesurent l’acuité visuelle. Plus les lettres lues sont petites plus les dixièmes augmentent.
Relation approximative entre dioptrie et vision en dixièmes sans correction
0 dioptrie, la vision est de 10/10 dixièmes
– 0.75 dioptrie, la vision est de 5 à 7/10 dixièmes
– 1.50 dioptrie, la vision est de 2 à 4/10 dixièmes (Myopie faible)
– 2.50 dioptries, la vision est de 1/10 dixièmes (Myopie moyenne)
– 3.00 dioptries, la vision est inférieure à 1/10 dixièmes
– 6.00 dioptries, la vision est inférieure à 1/20 (Myopie forte)

Traitements proposés par la médecine occidentale

La vue selon la médecine chinoise

En MTC, les yeux occupent une place particulière, car même si dans la théorie des Cinq éléments, le Foie est l’organe des sens associé aux yeux, la santé des yeux est toujours fonction de l’état de santé générale, physique et psychique de la personne. Les yeux reflètent l’état de l’Esprit en raison de la forte connexion entre les Yeux et le Cœur.

Chacun des 5 organes a une relation interne avec les yeux selon les correspondances établies dans la théorie des Cinq éléments (cf. les cinq roues)

Au chapitre 80 de « L’axe spirituel », on lit : « L’Essence des cinq organes Yin et des six organes Yang monte et se déverse dans les yeux».

Les yeux sont  le point de convergence, directement ou indirectement, du Qi et du Sang de tous les méridiens (12 méridiens et 365 collatéraux).

Dans le Ling Shu (chapitre « Xie Qi Zong Fu Bing Xing », il est dit que « le Qi et le Sang (Xue) des douze canaux et les trois cent soixante-cinq collatéraux montent tous au visage« .

Les troubles de la vue sont en grande partie dus à un déséquilibre des énergies dans les principaux organes internes.

LE FOIE s’ouvre aux yeux

Le Classique interne de l’Empereur Jaune ou Nei Jing enseigne que «Le Foie s’ouvre aux yeux»

Le foie, plus que tout autre organe, a une influence prédominante sur la fonction visuelle. L’état général des yeux reflète l’état physiologique ou pathologique de l’organe du Foie.

L’énergie du foie conditionne la capacité de distinguer les cinq couleurs. Une Stagnation du Qi du foie qui se transforme en Feu du foie qui monte à la tête peut provoquer distension, douleur et rougeur des yeux.

Le Sang du Foie a aussi son importance puisqu’il nourrit les yeux, leur «Donne de l’éclat » et leur permet de distinguer le clair du foncé, c’est à dire la capacité à voir la nuit. 

Si le Sang du Foie est abondant, les yeux sont humidifiés correctement et la vision est bonne.

Si le Sang du Foie est insuffisant les yeux sont mal nourris et mal humidifiés, et ils ne peuvent pas voir correctement. La vue peut être trouble et le patient peut souffrir de fatigue visuelle, myopie, photophobie, conjonctivite chronique daltonisme (incapacité de distinguer les couleurs), d’héméralopie (difficulté à voir la nuit) ou de sècheresse des yeux, d’éblouissements.

Su Wen Chap. 22 : « En cas de vide (du foie), la vue se trouble, l’œil ne voit plus ».

Le Yin du Foie quant à lui, humidifie les yeux. Des yeux secs sont un signe de Vide de Yin du foie, tandis qu’une vision trouble est un symptôme de vide de Sang du Foie ; Si le Vide de Yin du foie s’accompagne d’un Vide de yin des reins, la perte de vue peut être brutale et les affections du fond de l’œil chroniques.

Nos modes de vie actuels surchargent et affaiblissent notre foie (Médicaments, vaccins, alimentation chargée en produits toxiques, hormones…). L’œil, en raison de ses nombreux vaisseaux sanguins, sera particulièrement sensible aux excès de toxines véhiculés par le sang, comme à la faiblesse des micros nutriments qu’il contient.

Ling Shu Chap. 29 : « Le foie peut être comparé à un général courageux qui se prépare à lutter contre les ennemis tout en les surveillant. Quand on veut savoir si le foie est fort ou faible, on doit observer la taille des yeux ».
Le vide de yin conduit à une prépondérance de yang du foie, cet extrême yang se transforme en vent et se manifeste par une déviation des yeux.

La vésicule biliaire

La bile «La liqueur sacrée de la vision». En purifiant le sang, permet le nettoyage de nos ombres. Sa symbolique est forte dans les mythes et les récits bibliques. Il n’est pas rare qu’on lui donne le pouvoir de faire recouvrer la vue. Cette idée de clarté, d’éclat, se retrouve plusieurs fois sur le méridien de vésicule biliaire avec l’idéogramme Guang (Lumière) dans 24 VB Shen guang 神光, 37 VB Guang Ming. Les pathologies oculaires pourraient venir d’une incapacité à y « voir clair ». Avoir une vision claire des événements implique le nettoyage des zones obscures (Le Hun est l’ombre du Shen), pour permettre des prises de décisions justes et l’engagement vers la voie de l’équilibre (Le Hun est plan de création). C’est l’accès à la Lumière et à l’éclat du Shen.

Pathologies :

Chaleur (Plénitude) : Vision brouillée, yeux rouges, éblouissements, difficulté à tourner les yeux

Vide-froid : Yeux ternes, vue faible et déformée

Quant aux reins et au cœur, ils sont les deux organes Yin qui, outre le Foie, sont le plus étroitement liés aux yeux. Le Rein nourrit et humidifie les yeux, et le cœur les nourrit grâce au Sang.

Le rein

L’Essence du Rein nourrit les yeux, de sorte que bon nombre de pathologies oculaires chroniques sont dues à l’épuisement de l’Essence du Rein.

La médecine traditionnelle chinoise considère la cataracte comme un déferlement du Feu du Foie, qui assèche les liquides, au niveau des yeux, déjà fragilisés par une diminution de l’eau des Reins.

Le Yin du Rein humidifie également les yeux, car le rein contrôle les liquides qui les lubrifient normalement. Privé d’eau, l’œil s’assèche et perd sa forme naturelle, son support et ses couleurs.

Le Vide de Yin du Rein peut être responsable d’une vision défaillante, vision avec flashes, lumières ou taches dans le champ visuel et de la sécheresse des yeux, voire d’un glaucome, et, qui plus est, de douleurs lombaires, de vertiges, d’acouphènes, de transpirations nocturnes ; Le vide de yang du rein d’une : Fatigue visuelle, de phase tardive des affections du fond d’œil, avec œdème et d’un exsudat persistant.

Su Wen Chap. 3 : «A cause du trouble des reins, organe maître de l’ouïe et de la vessie, organe maître des yeux, ni on entend ni on voit».

Le rein a aussi une influence sur la pression intraoculaire.

Le coeur

Le Cœur est également en relation étroite avec les  yeux.

Bien que les yeux soient redevables au Sang du Foie pour leur nutrition, c’est par l’intermédiaire des vaisseaux sanguins, qui sont sous le contrôle du Cœur, que le sang va aux yeux. Pour que le sang atteigne l’œil, il a besoin de l’action de transport du Qi du Cœur.

Au chapitre 10 des « Questions simples », on lit : «Les vaisseaux sanguins ont une influence sur les yeux».

Le cœur, comme le foie, nourrit l’œil donc de nombreux problèmes au niveau yeux sont liés à une pathologie du cœur. L‘Essence du cœur et donc l’esprit et l’âme des organes se manifestent dans l’œil. Ainsi, l’œil reflète l’état de l’Esprit et du cœur. C’est un aspect du diagnostic extrêmement important à prendre en compte.

Au chapitre 80 de «L’axe spirituel», il est écrit : « L’œil reflète l’état du cœur, qui abrite l’Esprit (Shen) ».

Le Feu du cœur peut se traduire par des douleurs et des rougeurs aux yeux.

Comme le cœur a une influence sur les yeux, un usage excessif des yeux peut endommager le cœur et donc l’Esprit; c’est ce qui explique les effets néfastes sur les yeux et l’Esprit des enfants qui regardent trop la télévision. 

En fait, les « Questions simples » (Su Wen) signalent aussi qu’un usage excessif des yeux endommage les vaisseaux sanguins et le cœur.

Au chapitre 12, on lit : «Un usage excessif des yeux lèse le Sang [c’est-à-dire le cœur]».

Pathologies :

Plénitude : Yeux rouges et enflés

Insuffisance de sang du cœur : Œil sec, pâleur conjonctivale, vision trouble, affections oculaires chroniques

Feu du cœur : Congestion des paupières, rougeur, thrombose vasculaire, hémorragies

La rate

Lan Shi Mi Cang : « Les énergies subtiles des 5 organes et 6 entrailles sont toutes redevables à la rate et montent à l’œil. La rate est tête des yin. L’œil est point de rencontre des vaisseaux. S’il y a vide de rate, les énergies subtiles des 5 organes perdent toutes leur conduction et ne peuvent apporter la clarté à l’œil ».

Il arrive fréquemment que la baisse de vue arrive, ou soit accentuée, par une mauvaise habitude qui consiste à fixer son regard au centre d’un objet, en cherchant à le voir dans sa totalité, plutôt que de le balayer du regard. Si cette habitude est prolongée dans le temps, elle engendrera une baisse de sensibilité de la fovéa, au profit d’autres parties de la rétine. Il en résulte l’activation d’une vision périphérique, une vision décalée, un «Regard en biais» (Souvent imperceptible).

Non seulement la vision est moins bonne, mais elle implique un effort  supplémentaire (Rougeurs et larmes peuvent apparaître).

Selon Bates, la vision périphérique accompagne toujours la vision déficiente (Myopie, hypermétropie, astigmatisme, presbytie). Pour une vision optimal, les yeux devraient donc être en mobilité constante, afin d’utiliser principalement la fovéa (Vision centrale) et permettre le rafraichissement de l’image projetée sur la rétine. Regarder un objet implique alors de bouger les yeux pour en délimiter les contours, en apprécier les couleurs, les volumes, etc.…

En cas de pathologie vide-froid de rate et estomac le Ling Shu indique «Yeux vides».

Le développement de la vue va toujours de pair avec le développement de la mémoire. Plus la vue est claire, plus la mémoire est riche. Les sens sont la porte d’entrée vers la mémoire, ses fournisseurs permanents. Lorsque la capacité sensorielle de l’œil est imparfaite, la mémoire et l’imagination s’en trouvent diminuées, la vision des événements passés est altérée.

Diabète :

En cas de diabète, une mauvaise gestion de la glycémie peut entrainer une atteinte des yeux.                             

Une hyperglycémie prolongée entrainera souvent une détérioration des capillaires sanguins, en particulier à l’intérieur de la rétine (rétinopathie). Les conséquences d’une telle fragilisation pourront aller de la baisse de vue, à la cécité si la rétine se détache.

Œdème de la macula, cataracte, glaucome sont aussi des affections plus fréquentes chez les diabétiques.

Pathologies :

Vide de Rate : Affection externe chronique, gonflement, baisse visuelle, mauvaise vision nocturne, rétrécissement du champ visuel, chute de la paupière supérieure, troubles oculomoteurs.

Vide de sang de Rate : Saignements intraoculaires.

Humidité et chaleur de Rate : Congestion des paupières, chalazion (tumeur inflammatoire au niveau de l’œil), orgelets, sécrétions épaisses collantes, ulcérations cornéennes avec dépôt, trouble de l’humeur aqueuse et du vitré, œdème rétinien, baisse visuelle, inflammation de l’uvée, décollement de rétine.

Les poumons

L’impossibilité du Qi du Poumon à descendre peut aussi entraîner une Chaleur du Foie avec des symptômes comme de la toux, des yeux rouges injectés de sang et des céphalées.

Yin Hai Jing Wei : «Toutes les opacités proviennent du poumon. Si le poumon est envahi par la chaleur, quand celle-ci est légère : l’acuité visuelle baisse ; quand elle est forte : il se développe des opacités»
Pathologies :

Vent-chaleur du Poumon : Congestion, sécrétions jaunes épaisses, phase précoce superficielle des inflammations palpébro-oculaires.

Vent-froid du Poumon : Gonflement, œdème, larmoiement clair, phase précoce des atteintes oculaires externes.

Vide de yin du Poumon : Congestion limitée, sécheresse, conjonctivite chronique.

Le cerveau

Wang Qing Ren est encore plus explicite : «Les deux yeux forment un système qui, comme un fil, les relie au Cerveau et donc la vue dépend du Cerveau». Le sens de la vue dépend donc du Cerveau.

Dans les «Discussions sur l’Estomac et la Rate », on lit : « La vue, l’ouïe, l’odorat, le toucher et l’intelligence dépendent tous du Cerveau».

Les deux yeux sont en lien direct avec les deux hémisphères cérébraux.
On pense au 24VB Ri Yue  Soleil lune pour lequel « L’esprit des points » effectue les correspondances suivantes :

  • Ri, le soleil, intuition/cerveau droit, appartient au yang et concerne l’œil gauche
  • Yue, la lune, raison/cerveau gauche, appartient au yin et concerne l’œil droit

Si l’Essence et le Sang sont tous deux abondants, le Cerveau jouit d’une bonne santé et d’une forte vitalité, les oreilles entendent correctement et les yeux voient bien.

Si l’Essence du Rein et le Sang du Cœur souffrent tous deux de vide, le Cerveau est lent, la mémoire mauvaise, la vitalité faible, l’ouïe et la vue diminuées. Une déficience de la Mer des Moelles peut entraîner la perte de la vue.

Pathologies :

En insuffisance : Trouble de la vue
Les points du système de l’œil traitent les troubles neurologiques, cérébraux et mentaux : Comme tous ces points du Système de l’œil pénètrent dans le Cerveau, on peut les utiliser pour les troubles cérébraux, les troubles neurologiques et les maladies mentales

(Par exemple, pour l’épilepsie, les convulsions et la maladie mentale).

L’ESTOMAC

Avec la vessie et le du mai, il est le seul méridien qui passe à la fois à l’œil et au cerveau. Le 1V maître des yeux se retrouve lié au 1E à la fois dans sa branche profonde, son jing et dans la circulation de l’énergie.

Pathologies :

D’après le Ling Shu : Vide et froid : Yeux vides. Pathologies du jing jin de l’estomac : Déviation de la bouche et des yeux – Impossibilité de fermer les paupières par contracture  – Impossibilité d’ouvrir les yeux par hypotonie musculaire

Plénitude : Yeux rouges, congestionnés – Vide : Yeux vides, ternes.

LA VESSIE 

Le méridien de vessie (tae yang) est en lien direct avec les artères vertébrales. Toute modification dans l’alignement des vertèbres (En particulier cervicales) sera susceptible de perturber l’alimentation de l’œil et des centres visuels. Il en sera de même concernant les crispations musculaires (nuque, trapèze). La circulation de l’énergie sur l’axe tae yang pourra s’en trouver perturber.

Pathologies :

D’après le Ling Shu : Origine interne : Yeux proéminents, larmoiements – Origine externe : Douleur oculaire avec sensation d’yeux exorbités

MAITRE DU CŒUR

Pathologie :

D’après le Ling Shu : Origine externe : Sclérotique jaune

L’INTESTIN GRELE

Tris : Après l’estomac, l’intestin grêle est le 2ème filtre responsable de la séparation des eaux et céréales.  L’œil est très sensible aux carences en vitamines, minéraux, et oligo éléments, mais également au sang «Impur», chargé de substances toxiques et de graisses. Le tri effectué par l’intestin grêle permet la séparation du pur (Les micros éléments qui seront absorbés par la muqueuse intestinale), de l’impur, qui sera évacué par le gros intestin, afin de ne pas surcharger le foie. Rappelons que l’intestin grêle est lié en midi/minuit avec le foie. Ce dernier l’aide dans sa fonction grâce à la bile.

Pathologies :

D’après le Ling Shu : Origine interne : Sclérotique jaune. Pathologie du Jing jin de l’intestin grêle : Bruit douloureux dans l’oreille qui se répercute dans le menton. Quand la douleur monte à l’œil, il reste fermé. 

LE TRIPLE RECHAUFFEUR

 C’est la voie de l’eau, qui a en charge les fonctions d’irrigation des liquides du corps (Pression/dépression).  Dans l’œil, il va permettre l’équilibre entre production et élimination de l’humeur aqueuse. La perte de cet équilibre pourra engendrer un glaucome (Trop forte pression intra-oculaire). Il est également responsable de la vasoconstriction lymphatique et veineuse. Rappelons le très fort débit sanguin existant dans l’œil.

Pathologies : D’après le Ling Shu : Origine interne : Douleur à la commissure externe de l’œil.

LE GROS INTESTIN

Pathologies :

D’après le Ling Shu : Origine interne : Sclérotique jaune (Chaleur qui envahit la roue du vent/P).

N. YANG QIAO MAI

Merveilleux vaisseau responsable de la mise en mouvement du yang. Intéressant en cas de myopie.

Pathologies :

D’après le Ling Shu : Douleur oculaire avec rougeur. – Œil grand ouvert. 

O. YIN QIAO MAI

Merveilleux vaisseau responsable de la mise en mouvement du yin. Intéressant en cas d’hypermétropie.

Pathologie : D’après le Ling Shu : – Œil fermé.

En médecine énergétique chinoise, le diagnostic va permettre d’évaluer l’état de la structure et du fonctionnement de l’organisme en termes de potentiels énergétiques.

Il apporte des indications de nature quantitative et qualitative sur la matière vivante, sur sa structure (Yin/Matériel) et sur sa dynamique fonctionnelle (Yang/Immatériel). Il se déroule en 4 phases. C’est la réussite du traitement qui confirmera la justesse du diagnostic.

Bilan énergétique classique en 4 phases :

  • Par l’observation (Langues, yeux, oreilles, selles, urines…)
  • Par l’ouïe et l’odorat
  • Par l’interrogatoire (Chanson des 10 questions)
  • Par la palpation

Bilan énergétique spécifique aux yeux :

La théorie des 5 roues :

 Rappel anatomique : 

La théorie des 5 roues apparaît pour la 1ère fois dans un traité d’ophtalmologie datant du 12ème siècle : Le Long Mu Lun. Cette théorie est en lien avec les descriptions du Ling Shu. Elle relie chaque zone visible de l’œil avec un Tsang.

Ling Shu chap. 80 : «Les Energies subtiles des 5 organes et 6 entrailles montent toute se déverser à l’œil (…) l’essence de l’Os fait la pupille, l’essence des Tendons fait l’œil Noir, l’essence du Sang fait les vaisseaux, l’essence de l’Energie fait l’Œil Blanc, l’essence de la Chair fait le Lien Encerclant».

La théorie des 5 roues : 

Les 8 enceintes extérieures : 

Autre façon de classer les zones de l’œil en fonction des organes internes. Elle est à peu près la même que celle des Cinq roues, à l’exception que ces 8 enceintes introduisent les viscères, absents des 5 roues.

On peut imaginer que ces 8 enceintes forment des barrages protecteurs (Yang), avant l’atteinte de l’œil trésor, représenté par les 5 roues (Yin).

La prise du pouls :

Elle se fait normalement sur le point 9P, sur le méridien du poumon, au niveau du poignet, le poumon étant le maître de l’énergie.

Pouls périphériques spécifiques informant sur la santé des yeux (d’après le So Wen) :

  • 9E sur la carotide qui traduit l’état des organes des sens

Rappelons que les centres visuels sont alimentés majoritairement grâce à l’artère carotide

  • 21TR qui contrôle les oreilles et les yeux.
  • On apprécie également les pouls du haut du corps, en palpant la peau au niveau des 5VB, 23TR, 2V et 18IG

Traitements proposés par la médecine chinoise

Cas étudié

Diagnostic énergétique du patient (Extrait du bilan énergétique classique, 5 roues, 8 enceintes, pouls) :

Pouls au point 9E sur la carotide : 104Pulsations/minute

Pouls normal de référence : Moins de 90 pulsations/minute

Pouls Fin : Vide, humidité Mou : Vide(Qi, sang, Jing, Yin), humidité Rapide : Plus de 90 pulsations par minute, chaleur

Pouls référentiel : Moins de 90 pulsations/minute

Extrait – Bilan énergétique classique du patient :

5 roues – 8 enceintes du patient :

Principe de traitements proposés :

Pour l’amblyopie, la corrélation avec un organe est plus difficile. Il est néanmoins possible d’interagir avec des points d’acupression :

  • E4 :Strabisme, nystagmus, amblyopie, myopie…
  • TR16 : Vision trouble, larmoiement excessif, baisse de la vue, amblyopie…
  • Tai Yang : Vision trouble, douleur des yeux…
  • GI4 : Déviation de l’œil, affaiblissement de la vue, troubles de la vue, hémorragie rétinienne, zigzags lumineux, amblyopie…

Traitements additionnels :

Points hors méridiens autour de l’œil :

4PC : Douleur, baisse visuelle, trouble visuel, glaucome, atteinte du nerf optique, troubles oculomoteurs

33PC : Douleur, glaucome, troubles moteurs oculo-palpébraux, troubles de réfraction

35PC : Trouble vasculaire rétinien, atteinte du nerf optique

1PN : Tache, atteinte du nerf optique, troubles de réfraction

2PN : Trouble visuel, atteinte du nerf optique

22PN : Baisse visuelle, douleur, glaucome, uvéite

23PN : Baisse visuel, larmoiement, tache, atteinte du nerf, strabisme

24PN : Inflammation du sac lacrymal, affection de la rétine, atteinte du nerf optique, héméralopie

25PN : Troubles de réfraction

26PN : Inflammation du sac lacrymal, cataracte, affection de la rétine, atteinte du nerf optique, strabisme, héméralopie

28PN : Ulcère, tache, inflammation du sac lacrymal, affection de la rétine, atteinte du nerf optique, myopie, glaucome

29PN : Atteinte du nerf optique, strabisme

30PN : Cataracte, glaucome, uvéite, troubles de réfraction

31PN : Tache, troubles de réfraction

32PN : Trouble visuel

Qi Gong, pour les yeux :

Une pratique quotidienne du QI gong est conseillée afin de favoriser la circulation d’énergie vers les yeux, soulager la fatigue et améliorer la vue, notamment, en cas de problèmes de myopie par exemple.

Le Qi Gong fait intervenir de nombreux points d’acupuncture à travers des exercices de mobilité des yeux et d’auto-massages.

Voici le programme à mettre en place chaque jour :

  1. Frottez vos mains pour activer l’énergie.
  • Avecvos majeurs pressez 8 fois :
  • Le point 1V (vessie) angle interne supérieur de l’œil. Pressez à l’inspire et relâchez à l’expire
  • Idem sur le point 2V (vessie) 
  • Idem sur le point Yu Yao centre du sourcil sous le bord supérieur de l’orbite
  • Idem sur le point 1VB (vésicule biliaire) extérieur de l’angle externe de l’œil
  • Idem sur le point 1E (estomac) sur le bord orbite inférieur

3. Ouvrir les yeux et regardez au loin, puis activez les yeux en regardant en haut, en bas, puis à droite et à gauche une vingtaine de fois chaque :

Et, enfin tournez les globes oculaires dix fois dans chaque sens.

  • Pour améliorer l’acuité visuelle :

Fixez votre index devant vous, faite une mise au point (Comme un appareil photo) et ensuite fixez un objet se trouvant le plus loin possible devant vous et faite une mise au point. Répétez ce cycle 30 ou 60 fois en essayant d’aller chaque fois de plus en plus vite (Mais attention il faut fixer les choses le plus nettement possible).

  • Massage:

Avec le coussin des paumes (Base de la main côté auriculaire) massez les globes oculaires paupières closent lentement et sans appuyer, une dizaine de fois.

Décollez les paumes très doucement à la fin de cet exercice

  •  Reposer vos yeux :

Le palming*, geste facile qui permet de reposer les yeux en quelques instants. Inspirez profondément et frottez énergiquement les paumes des mains l’une contre l’autre jusqu’à ressentir la chaleur au creux. Posez ensuite les paumes en creux sur vos yeux et envoyez mentalement l’énergie dans les yeux grands ouverts tout en respirant lentement et profondément.

 *Palming : Pratique mise au point par William Bates, ophtalmologue, pour détendre l’œil.

Equilibre alimentaire et plantes à privilégier pour équilibrer de la vue :

  • Aliments conseillés :

–          Noix et miel (A raison de quelques noix et 2 cuillères de miel par jour)
–          Myrtilles, cassis, groseilles, tagète, Ginkgo, citron, carottes, acérola

–          Flageolets frais

Les flageolets sont  comme des céréales : Ils tonifient les poumons et le foie, harmonisent la fonction de la rate et de l’estomac, ils stimulent la diurèse et la circulation du sang

–            Légumes secs de toutes sortes et de toutes les couleurs : Rouges, blancs, verts

–           Les petits haricots noirs de soja, ainsi que les petits haricots rouges japonais Azuki

(Une cuillérée à café matin et soir, par exemple)

–          Céréales complètes et pain complet

–          Graines de sésame noir

–          Riz intégral ou de préférence une variété de riz asiatique appelée riz noir

–          Les algues marines comestibles, en particulier celles de couleur noire : Kombu, Hijiki, Wakamé, Aramé

(Grande teneur en calcium)

–           Les légumes verts foncés comme les épinards, les brocolis, le chou vert, les petits pois, mais aussi le maïs, le potiron sont particulièrement riches en lutéine et la zéaxanthine, deux pigments présents dans le cristallin de l’œil, qui lui permettre de se protéger des rayons UV du soleil. Un apport alimentaire riche en ces composés protège la macula et le cristallin.   Il est conseillé de consommer au moins 2 à 3 portions par semaine d’un de ces légumes.

Les vitamines (A, C…).

  • Aliments à éviter

–           Les épices fortes

–           Les aliments à haute teneur en graisses animales (Augmente la tension oculaire)

–           L’alcool et les boissons excitantes : café, thé, vin, coca-cola

–           Le vinaigre

–           Le sucre

–           Les drogues et les médicaments

Plante chinoise à privilégier :

LaBaie de Goji

Traitement traditionnel qui tonifie le foie et les reins.

Dans une récente étude occidentale, des malades ont ingéré environ 50 g de baies de Goji par jour et leur vision s’est améliorée.
En extrait sec – Trois fois 2 g par jour.

Accessoiriser la vue avec des lentilles, des lunettes, la soigner avec des lasers ou autres moyens techniques est une bonne chose, mais il ne faut pas négliger, ni oublier les formidables capacités de la nature.

La médecine chinoise propose des alternatives qui font loi aujourd’hui et mérite que l’on s’y intéresse.

Avec cet article, j’espère avoir ouvert une porte sur le monde de la vue et à l’étude d’autres pathologies car dans ce domaine, elles sont nombreuses.

Chapitre XII, du Tao Te King  

Les cinq couleurs émoussent la vue de l’homme

Les cinq notes (de musique) émoussent l’ouïe de l’homme

Les cinq saveurs émoussent le goût de l’homme

Les courses violentes, l’exercice de la chasse égarent le cœur de l’homme

Les biens d’une acquisition difficile poussent l’homme à des actes qui lui nuisent

De là vient que le saint homme s’occupe de son intérieur et ne s’occupe pas de ses yeux

C’est pourquoi il renonce à ceci et adopte cela

Sources utilisées pour la réalisation de cet article

Internet

Ouvrages                                                         

  • Qi gong pour les yeux de Dominique Ferraro et Ma Xu Zhou – Editions Tredaniel
  • L’art de Voir Qi gong pour les yeux de Lia Yi Lin – Editions Trédaniel
  • Les principes fondamentaux de la médecine chinoise de Giovanni Macioca
  • 360 cartes pour découvrir les points essentiels Catherine Despeux
  • Notes du cours de Liu He en août 2017 sur les « Milles yeux de Bouddha »
Merci d’avoir mon article de fin d’études ! Pour en savoir plus sur la formation en Acupression & Qigong Tuina à distanceque j’ai suivie, n’hésitez pas à me contacter ou à suivre ce bouton pour découvrir cette formation.
sandrine monneaux

D’autres Articles d’intérêt…

Article, la médecine chinoise et la Thyroïde

Les troubles thyroïdiens en MTC

[vc_column_text][/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row el_id= »1″][vc_column][vc_column_text] Définition La thyroïde est une petite glande endocrine qui a la forme d’un papillon et qui pèse de 10 à 25  grammes. Elle

Lire la suite >
Article Psycho Bio Acupressure

La Psycho Bio Acupressure (PBA)

[vc_row][vc_column width= »2/3″][/vc_column][vc_column width= »1/3″][vc_column_text]   [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row el_id= »1″][vc_column][vc_column_text]La psycho-bio-acupressure est une méthode mise au point par un docteur français, Dr Delatte, dans les années 90-2000. Le Docteur

Lire la suite >