Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’anxiété et les Troubles Anxieux en Acupression

Les Angoisses en Médecine Chinoise
L'anxiété et les troubles anxieux en Acupression Qigong Tuina et Médecine Chinoise
Par Thomas Fradin
Ceci est mon article de fin d’étude suite à ma formation en Acupression à distance. Pour en savoir plus, vous pouvez me contacter ou suivre ce bouton pour découvrir cette formation.

Sommaire

Introduction

Les facteurs de stress sont devenus omniprésents dans notre société, au point d’influencer nos comportements. Famille, travail, crise sanitaire, économique, sociale, climatique, hyper-connexion, surmédiatisation, tel est notre quotidien. Mais comment les appréhender tout en préservant notre
santé ?
L’anxiété est une réaction normale au stress. En général, elle permet à la personne de faire face mais lorsqu’elle se transforme en une crainte excessive et irrationnelle dans les situations de la vie quotidienne, elle devient un trouble invalidant, voire une pathologie.
Comment des pratiques telles que l’Acupression ou le Qigong Tuina, issues d’une médecine chinoise multi-millénaires, peuvent accompagner les personnes aujourd’hui ?

I- Troubles anxieux selon la Médecine Occidentale

Les troubles anxieux constituent une maladie psychique fréquente qui s’exprime sous diverses formes et qui perturbent fortement la vie quotidienne. De nombreux facteurs, psychologiques, biologiques et environnementaux peuvent favoriser leur survenue.

Une personne souffre de troubles anxieux, lorsqu’elle ressent une anxiété qui :

  • se répète
  • s’installe dans la durée
  • survient sans lien avec un danger ou une menace réelle
  • crée une souffrance telle, qu’elle perturbe durablement sa vie quotidienne

Ils sont différents de la peur et de l’anxiété passagère, ils sont chroniques et s’expriment de façon différentes. On distingue le trouble anxieux généralisé (anxiété généralisée), le trouble panique, la phobie sociale, la phobie spécifique, le trouble obsessionnel compulsif, l’état de stress post traumatique.
Leurs symptômes sont très variables d’une personne à l’autre et sont de nature :

  • Psychologique : irritabilité, impulsivité, peur irrationnelle, difficulté à se concentrer, baisse des performances intellectuelles, incapacité à faire des projets, vision négative de l’avenir…
  • Physique : trouble digestif, douleur, insomnie, fatigue, maux de tête, vertige, tensions musculaires, tendance à sursauter…

Chaque trouble anxieux a ses propres caractéristiques mais tous ont en commun une peur, une inquiétude, une crainte, excessives et irrationnelles.
La psychothérapie est recommandée, quel que soit le trouble anxieux. Elle agit sur des comportements qui peuvent favoriser l’apparition ou la persistance de l’anxiété. Elle peut être la seule prise en charge ou être associée en première intention à un traitement médicamenteux.

II- Les troubles anxieux selon la Médecine Traditionnelle Chinoise

En Médecine Chinoise, il n’y a pas de termes qui recouvre exactement ce que nous appelons “troubles anxieux” mais plusieurs concepts s’en rapprochent.
Les trois principaux tableaux pathologiques qui peuvent correspondre sont :

Jing Ji “ Peur et palpitations ”

Zheng Chong “ Battements forts dus à la panique ”

Li Ji “ Qi rebelle dans le Vaisseau Pénétrant ”


Les deux premiers tableaux impliquent un état de peur, d’inquiétude et d’anxiété, la première avec des palpitations et la seconde avec une sensation de pulsations dans la poitrine et en dessous de l’ombilic.
Le tableau “ Peur et palpitations ”est généralement suscité par des évènements extérieurs comme une frayeur ou un choc émotionnel et il est intermittent. Il est le plus souvent de nature Plénitude.

Le tableau “ Battements forts dus à la Panique ” n’est pas provoqué par des événements extérieurs et il est permanent. Cette pathologie est plutôt de nature Vide et est plus grave que la première.

Dans un cas chronique le tableau de “ Peur et palpitations ” peut se transformer en “ Battements forts dus à la Panique ”. Dans les cas graves, le tableau “ Battements forts dus à la Panique ” peut correspondre à une attaque de panique.

Malgré le nom de “ Peur et palpitations ”, les états de peur et d’anxiété que recouvre ce tableau ne s’accompagnent pas toujours de palpitations.

A la fois dans le tableau de “Peur et palpitations” et celui de “Battements forts dus à la Panique”, on trouve un vide de Sang. Le tableau de “Peur et palpitations” survient par à coups, celui de “Battements forts dus à la Panique” est permanent. Le tableau de “Battements forts dus à la Panique” est dû à l’inquiétude et à l’excès de réflexion qui agitent l’interieur, provoquant un vide et des Galires Chaleurs.

Zhū Dān Xī 朱丹溪 (1281-1358) dernier des quatre grands maîtres des dynasties Jin et Yuan.

Dans le tableau de “ Battements forts dus à la Panique ”, le coeur tremble dans la poitrine, le patient a peur et éprouve de l’anxiété. Il y a un vide de Yin et de l’épuisement ; il y a un vide de Yin en dessous, de sorte que le Zong Qi “Qi Complexe” n’a pas de racine et que le Qi ne peut plus retrourner à sa base. C’est pour cette raison qu’il y a des tremblements ou des battements forts en haut, dans la poitrine, mais aussi sur les côtés de l’ombilic.

Extrait de Zhang Jing Yue dans “ Le livre complet de Jing Yue (1624)”.

Il y a un troisième tableau pathologique qui peut correspondre à l’anxiété et plus particulièrement aux attaques de panique. Il s’agit du Qi rebelle du Vaisseau Pénétrant Chong Mai qui engendre le symptôme Li Ji “ d’urgence interne ”.

“ L’urgence interne ” traduit une vague sensation d’anxiété et de nervosité ; dans les cas graves, elle peut se traduire par une attaque de panique avec palpitations. Au niveau physique, elle peut aussi prendre la forme d’une sensation désagréable de constriction du bas de l’abdomen qui se propage dans le coeur.
Le “ Qi rebelle du Vaisseau Pénétrant ” engendre divers symptômes à différents niveaux de la poitrine et de l’abdomen. Il provoque essentiellement une plénitude, une distension ou une douleur dans ces zones. En suivant le trajet du Vaisseau Pénétrant en commençant par le bas, on peut établir la liste suivante des symptômes possibles :

  • pieds froids
  • plénitude, distension ou douleur du bas de l’abdomen
  • plénitude, distension ou douleur de l’hypogastre
  • règles douloureuses ou et irrégulières
  • plénitude, distension ou douleur de la zone ombilicale
  • plénitude, distension ou douleur de l’épigastre
  • sensation de constriction en dessous de l’appendice xiphoïde
  • sensation de constriction de la poitrine
  • palpitations
  • sensation de distension des seins chez les femmes
  • léger essoufflement
  • soupirs
  • sensation de boule dans la gorge
  • sensation de chaleur du visage
  • céphalées
  • agitation mentale

Bien évidemment, il n’est pas nécessaire que ces symptômes soient tous présents pour diagnostiquer une rébellion du Qi du Vaisseau Pénétrant, mais il est indispensable d’en avoir trois ou quatre à des niveaux différents ( par exemple, au niveau du bas de l’abdomen, de l’épigastre, de la poitrine et de la gorge).
Une caractéristique particulière du syndrome de rébellion du Qi du Visseau Pénétrant est la présence d’une sensation de chaleur au visage et des pieds froids. Cette situation s’explique par le fait que, comme le Qi rebelle monte au visage, il y engendre de la chaleur, mais d’un autre côté, comme il se rebelle et monte, il y a proportionnellement moins de Qi pour réchauffer les pieds dans la branche descendante du Vaisseau Pénétrant d’où les pieds froids.
La sensation de chaleur de la face n’est donc ni de type Plénitude ni de type Chaleur Vide mais le simple résultat d’un déséquilibre du Qi dans le Vaisseau Pénétrant.

Relation Shen et anxiété

Le Shen représente l’ensemble des fonctions psychiques et spirituelles.
Conscience organisatrice d’essence céleste, s’exprimant dans l’ensemble des fonctions de l’organisme, et lui permettant d’être en communication et constante adaptation avec son environnement.

  • En relation avec le Cœur,
  • Coordonne le psychisme, la cohérence de la personnalité
  • Aspects les plus élevés de l’intelligence, l’adaptation, la gestion situationnelle.
  • Un Shen correct : un esprit clair, un discours intelligible, coeur serein.
  • Un Shen déficient : état dépressif, timidité, manque de discernement, tendance à la plainte sans cesse, destruction de la personnalité dans les cas graves.
  • Un Shen perturbé : euphorie, incohérence, confusion.


La différence entre l’anxiété et l’attaque de panique est une bonne illustration de la différence qui existe entre le Shen déficient “ esprit instable ” et le Shen perturbé “ esprit obstrué ”.

Dans l’anxiété, l’esprit de la personne est perturbé soit par une pathologie de type Plénitude (Chaleur du Cœur), soit par une pathologie de type Vide (Vide de Sang du Cœur ou de Yin). La personne est anxieuse et agitée mais l’Esprit n’est pas obstrué et la lucidité n’est pas affectée.

Lorsque l’Esprit est obstrué, il y a donc une certaine perte de lucidité et de rationalité, comme au cours d’un crise de panique grave ( par exemple dans le cadre d’un état de stress post-traumatique) la personne peut avoir une peur irrationnelle de la mort ou que le traumatisme subit par le passé se répète à nouveau.

Les principaux facteurs pathogènes qui obstruent l’Esprit sont les Glaires et les stases de Sang. Une stagnation de Qi grave peut aussi entrainer une légère obstruction de l’Esprit.
On peut en déduire que dans le tableau de “Peur et palpitations” Jing Ji, l’Esprit est instable alors que dans les attaques de panique, qui correspondent généralement plus au tableau de “Battements forts dus à la Panique” Zheng Chong, l’Esprit est instable mais aussi obstrué.

Étiologie

Le principal facteur étiologique de l’anxiété est évidemment la tension émotionnelle, toutefois d’autres facteurs rentrent aussi en jeu et ont un rôle important :

La tension émotionnelle

Un état chronique d’anxiété peut provenir de nombreuses émotions, et plus particulièrement de l’inquiétude, de la peur, de l’excès de joie, d’un choc émotionnel, du sentiment de culpabilité, de la honte ou de l’excès de réflexion.
N’importe laquelle des émotions évoquées peut engendrer, à l’origine, une stagnation de Qi. Au bout d’un certain temps, le Qi qui stagne va provoquer de la Chaleur qui, avec le temps, va léser le Sang et le Yin et produire un vide de Sang et ou de Yin. La Chaleur peut alors agiter l’Esprit et provoquer de l’anxiété. La stagnation de Qi et le vide de Qi qui découlent de la tension émotionnelle peuvent aussi conduire à la formation de Glaires qui vont obstruer l’Esprit se traduisant par une intensité plus forte de l’anxiété voire des crises de panique.

La constitution

Sans raison extérieure, certaines personnes ont une tendance constitutionnelle à l’inquiétude et à l’anxiété sûrement induite par le transgénérationnel ( les mémoires inconscientes qu’un individu porte et qu’il a hérité de ses ancêtres). Une fissure de Type Coeur sur la langue est un signe important qui montre une tendance
constitutionnelle à la tension émotionnelle et à l’anxiété.

L’Alimentation

Une alimentation irrégulière peut engendrer un vide de Qi et de Yin de l’Estomac ; à la longue, celui-ci peut affecter le Coeur et entrainer un vide de Yin du Coeur et de l’anxiété. Une alimentation irrégulière et excessive générant de l’Humidité peut entrainer la formation de Glaires, celles-ci vont obstruer l’Esprit et aggraver l’anxiété et le trouble panique.

Le surmenage

Le surmenage, au sens de travailler de longues heures sans repos adéquat et ce pendant de nombreuses années, épuise le Yin du Rein. Un vide de Yin du Rein peut provoquer directement ou en affectant le Coeur, une anxiété chronique.

Une perte de Sang

Une lourde perte de Sang, comme on peut en voir au cours d’un accouchement, peut engendrer un vide de Sang. Le Coeur gouverne le Sang, cette situation peut donc entrainer un vide de Sang du Coeur et de l’anxiété.

Relation Organes Anxiété

Coeur

Les palpitations sont un symptôme capital dans les tableaux pathologiques du Coeur.
Le patient qui souffre d’une anxiété provoquée par un déséquilibre du Coeur va présenter des palpitations et l’anxiété va essentiellement être ressentie au niveau de la poitrine, sous forme d’une sensation de constriction, de gêne ou d’oppression dans la poitrine.
Dans les pathologies de type Plénitude, on peut avoir une sensation de constriction alors que dans les pathologies de type Vide, la personne a l’impression que son coeur est “suspendu”. Le patient qui souffre d’une anxiété provoquée par un déséquilibre du Coeur semble énervé et parfois “hanté”. Il est agité, nerveux et a tendance à avoir des mouvements rapides.

Poumon

Le Poumon est affecté par la tristesse et le chagrin, généralement consécutifs à une perte.
Le patient est donc triste et enclin à pleurer. Les soupirs sont aussi un symptôme caractéristique des tableaux psychiques et émotionnels du Poumon. La personne est souvent pâle et parle d’une voix faible.
La tristesse et le chagrin épuisent le Qi et entrainent une stagnation ou un vide.
Lorsque le Poumon est touché par une stagnation de Qi, une anxiété légère peut faire suite à la tristesse. L’anxiété du Poumon est souvent en relation avec les choses spirituelles, le sens de la vie, la souffrance existentielle.

Rein

L’émotion liée au Rein est la Peur ; cette émotion avec l’inquiétude, est celle qui est la plus proche
de l’anxiété.
Le patient semble accablé et apeuré, le regard presque paniqué. Il a parfois un teint sombre et craint
toujours le pire, quelle que soit la situation. La peur de type Rein a quelque chose de “sombre” et son anxiété est différente de celle liée aux autres organes.
L’anxiété de type Rein se manifeste surtout dans les situations de la vie quotidienne ; la personne est
profondément pessimiste . Elle est souvent due à un sentiment de culpabilité. Le sentiment de culpabilité chronique peut provoquer un effondrement ou une stagnation du Qi.

Rate

L’émotion liée à la Rate est l’excès de réflexion (ruminations), elle se rencontre chez les personnes dont les pensées “tournent en rond” ou qui se livrent à des “débats mentaux” ; dans les cas graves, l’excès de réflexion peut devenir obsessionnel.
Dans les cas chroniques la personne développe une anxiété par rapport à ses propres débats mentaux.
L’anxiété liée à la Rate peut relever de problème de nutrition de la Terre, comme le fait d’être une mère trop protectrice vis à vis de ses enfants, d’ignorer ses propres besoins au profit de ceux des autres, ou de manquer d’affection maternelle.

Foie

L’anxiété liée au Foie est proche de l’inquiétude. Les personnes de type Bois ont tendance à s’inquiéter facilement ; elles sont souvent tendues et parfois perfectionnistes. Leur anxiété découle des fortes exigences qu’elles s’imposent et le sentiment de ne pas arriver à atteindre les buts fixés.
Le Foie abrite l’Âme Ethérée, qui est reponsable de nos idées, de nos plans, de nos projets, de nos rêves et de notre vision de la vie. L’anxiété liée au Foie est donc aussi en relation avec un sentiment d’insatisfaction par rapport à ce que l’on a réalisé.

Etude de Cas

Pour mon sujet d’étude de cas, j’ai choisi une personne qui présentait à mon sens, une manifestation multiple de son anxiété à savoir une dimension psycho-émotionelle et une dimension physique.
Homme de 48 ans, qui présente un syndrome anxio-dépressif évolutif depuis plusieurs mois, accompagné de douleurs chroniques de type névralgie du nerf trijumeau.
Il se décrit comme étant anxieux depuis tout petit, se traduisant par une tendance à l’inquiétude, aux ruminations fréquentes voire des crises de panique ponctuelles. Relate une enfance difficile avec des parents très exigeants, évoque des maltraitances du père sur sa personne ainsi que sur le reste de la fratrie.
Ressenti de colère vis à vis de ses parents mais également contre lui même pour ne pas avoir pu protéger son frère et sa soeur.
Dans son histoire de la maladie, il met en avant le fait, que ses douleurs sont apparues pour la première fois sur une période où il a ressenti un fort stress aigu, en lien avec son travail (burn out) nécessitant un arrêt de sa profession pendant plusieurs mois.

Motif de la consultation

Anxiété chronique

Symptomatologie

Anxiété chronique, crise de panique avec palpitations, tristesse de l’humeur avec péjoration de l’avenir, ruminations anxieuses sur ses douleurs, fatigue intense, trouble du sommeil se caractérisant par des réveils fréquents suite à des cauchemars et des périodes d’agitation et d’insomnie.

Décrit des crises de douleurs faciales sur des moments de forte anxiété se traduisant dans un premier temps par des céphalées accompagnées de vertiges et de bourdonnements dans les oreilles avant de ressentir une sensation de chaleur intense au niveau du haut du visage pouvant descendre jusqu’aux cervicales. Sur ses moments de crises intenses, il décrit des sensations d’opression et la peur de mourir par manque d’air.

Bilan énergétique

La langue rouge, surtout sur la pointe, fissure centrale, enduit légèrement jaune et d’aspect collant.

Le pouls est plein, tendu et rapide.

Le teint est terne voire sombre

Transpirations importantes surtout la nuit

Shen déficient

En difficulté pour verbaliser et exprimer ses ressentis

Mes hypothèses

La tension émotionnelle se traduisant par une colère installée depuis de nombreuses années a probablement atteint le Qi du Foie entrainant une congestion, la stagnation du Qi provoque de la chaleur : Feu.
Le Feu du Foie consume le Yin du Foie et entraine un excès du Yang du Foie qui monte en suivant le trajet du méridien du Foie jusqu’à la tête et entrainant des signes de chaleur au visage.
La stagnation de Qi qui découle de la tension émotionnelle, entraine le Feu mais peut également conduire à la formation de Glaires qui vont obstruer l’Esprit Shen (qui réside dans le Coeur) et de ce fait provoquer une anxiété plus intense voire des crises de panique.
De plus, même si les émotions prédominantes ressenties sont la colère et la peur ( le Foie et le Rein) c’est bien l’Esprit du Coeur qui ressent ces émotions.

En recoupant les informations récoltées auparavant, j’émets l’hypothèse des quatre tableaux suivants :

  • Le Feu du Foie embrase le haut : Céphalées, vertiges, bourdonnements, agitation, colère, langue rouge avec un enduit jaune, pouls tendu et rapide.
  • Le Yang du Foie s’élève : Céphalées intermittentes, lancinantes, sensation de chaleur intense de la face, vertiges, agitation,irritabilité, colère, cauchemars, insomnies,sensation d’oppression, pouls fort et tendu.
  • Feu et mucosités perturbent le Coeur : Crise de panique avec palpitations, insomnies, langue rouge surtout à la pointe avec enduit jaune et collant, pouls tendu et fort.
  • Vide du Yin du Coeur et Insuffisance du Yin du Rein : Bourdonnements, vertiges, transpiration nocturne, palpitations, agitation, insomnies.

Principes de traitements et principaux points utilisés

2F : Elimine et diffuse le Feu du Foie, Elimine la Chaleur

3F : Diffuse le Qi du Foie, soumet le Yang du Foie, nourrit le Sang et le Yin du Foie,
éclaircit la tête et les yeux.

20VB : Clarifie le Foie et la VB, abaisse le Yang, soulage les maux de tête

13VB : Calme le Shen, soulage les douleurs

HM YIN TANG : Calme le Shen, agit sur l’anxiété, l’agitation, la nervosité et les insomnies

1C,7C, 9C : Calme le Shen, clarifie et régule le Coeur

40E : Tonifie et régule le couple Rate/Estomac et élimine Glaires/Humidité

41E : Traite les céphalées et les douleurs en lien avec la névralgie du trijumeau

36E : Elimine le Feu, calme le Shen, traite les douleurs Bi et Wei et les symptômes de Vide

3R : Nourrit le Yin du Rein pour traiter la fatigue, les vertiges, la transpiration nocturne

1R : Fait descendre la plénitude de la tête (pervers du haut du corps) , calme le Shen, pour
traiter les désordres émotionnels

Retour de séances

Suite à la première séance : Le patient a pu dormir sans réveils la première nuit.
Les jours suivants : il a ressenti un apaisement émotionnel, un sentiment de détente, la fatigue reste très présente.
A J5 :le sommeil est de nouveau plus agité avec le retour des cauchemars entrainant la reprise des céphalées par intermittence en journée avec une sensation de chaleur sur la face et des vertiges.
Verbalise toutefois une meilleure gestion émotionnelle et l’absence de crise de panique.

Deuxième séance à 10 jours de la première.
Selon l’interrogatoire, le Shen semble plus apaisé, la symptomatologie est moins aigue, en ce sens je décide de travailler davantage sur les séances suivantes, sur les points permettant de traiter le Qi et le Feu du Foie et les Vides de Yin du Rein et du Coeur.

En rajoutant des points comme le :

18V et 19V : pour faire circuler le Qi du Foie et de la VB et éliminer la Chaleur Humidité

17V : pour faire descendre le Qi rebelle

6 MC et 8MC : pour éliminer la chaleur du Coeur et du MC

6R : pour nourrir le Yin du Rein et du Coeur

6Rte : pour traiter le vide de Yin du Coeur et du Rein, par son action tonifiante du Rein, du
Sang et harmonise le réchauffeur inférieur.

Bilan final sur les cinq séances proposées :

Le patient verbalise avoir retrouvé un rythme de sommeil plus régulier se traduisant par des réveils moins fréquents et moins de cauchemars.
La fatigue reste très présente malgré une meilleure qualité de sommeil. Les douleurs sont plus rares et moins invalidantes. Il se dit moins envahi par ses émotions.
Son anxiété reste prégnante mais identifie une diminution de l’intensité de ses manifestations

Conclusion

Les origines des troubles anxieux peuvent êtres multiples et corrélées les unes aux autres. Ce qui demande généralement une prise en soin globale composée d’une prise en charge psychothérapeutique spécifique en fonction du type de trouble pour traiter “ le fond, la racine” accompagné d’un traitement médicamenteux lorsque les symptômes sont aigus et invalidants.
A mon sens, l’intérêt d’y associer des pratiques issues de la Médecine Traditionnelle Chinoise telles que l’acupression, l’acupuncture, le Qigong Tuina, la diététique Chinoise permet une réponse plus globale au maux “souvent invisibles” des patients atteints de ces troubles, notamment lorsqu’on identifie des désordres et ou des douleurs d’origine psyschosomatiques et ou psychoémotionnelles.

Sources

La psyché en médecine Chinoise, Giovanni Macioca – Elsevier Masson
Qigong Tuina Massage et automassage, Amaël Ferrando – Editions Chariot d’Or
Acupression et bases de Qigong Tuina, Kendreka – Ecole du Qigong Tuina et des Sagesses Corporelles
inserm.fr/dossier/troubles-anxieux/
ameli.fr/assure/sante/themes/troubles-anxieux-anxiete/comprendre-troubles-anxieuxanxiete

Merci d’avoir mon article de fin d’études ! Pour en savoir plus sur la formation en Acupression à distanceque j’ai suivie, n’hésitez pas à me contacter ou à suivre ce bouton pour découvrir cette formation.
Thomas Fradin

D’autres Articles d’intérêt…

La maladie de Crohn en médecine Chinoise

Vision de la médecine Occidentale [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row el_id= »2″][vc_column][vc_column_text] I. Qu’est-ce que la maladie de Crohn? La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique de l’intestin (MICI) qui

Lire la suite >